© Laura Odello

Peter Szendy est philosophe et musicologue. Il est professeur de littérature comparée à l’université de Brown (E.U) et conseiller éditorial à la Cité de la musique – Philharmonie de Paris. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels aux éditions de Minuit : Écoute. Une histoire de nos oreilles (2001), Tubes. La philosophie dans le juke-box (2008), Le Supermarché du visible (2017), Pour une écologie des images (2021). Son dernier ouvrage, Pouvoirs de la lecture. De Platon au livre électronique (La Découverte, 2022) renouvelle le discours philosophique sur la lecture en voyant dans celle-ci le lieu de rapports de pouvoir et de domination.

 

Comment entendre le projet d’une écologie des images ? Lorsque Susan Sontag l’ébauche pour la première fois à la fin de son ouvrage de 1977 sur la photographie, il résonne comme une exhortation à la vigilance face au débordement d’images qui menace d’engloutir notre capacité de voir. Plus récemment, derrière ce souci d’une économie de l’attention, une autre inquiétude a percé, concernant cette fois les retombées environnementales de la circulation et du stockage des images numériques.
Cet essai tente d’explorer une troisième voie : sous l’immédiateté du visible, il s’agit de laisser affleurer les temporalités dissonantes et les vitesses contrastées qui font la tension, le ton des images dans leur venue à l’apparaître. Non seulement celles qui furent faites de la main de l’homme, mais aussi toutes les autres, depuis les infinies variations mimétiques du règne animal jusqu’aux vues produites par les machines ou le divin.

Participations à La Manufacture d'idées

  • 26 août 2023

    Le temps que prennent les images