Archéologie et mémoire

dimanche 29 août 2021 - 14h30

Rencontre avec l’archéologue Laurent Olivier

Le 29 décembre 1890, à Wounded Knee, dans le Dakota du Sud, s’est écrite l’une des pages les plus sombres de l’histoire américaine : le massacre de 300 sioux Lakota, dont la moitié de femmes et d’enfants, dans un acte génocidaire. À cette date, l’Empire sioux n’est déjà plus que l’ombre de lui-même. Son peuple est parqué dans des réserves, soumis à une rééducation forcée pour le convertir au modèle américain. Le massacre de Wounded Knee découle de ce processus de déshumanisation. Pourtant, dans un simulacre de jugement qui se tiendra à huis-clos, les officiers prétendront avoir réagi à un guet-apens tendu par des indiens fanatisés. 130 ans plus tard, Laurent Olivier a enquêté sur les archives de ce drame pour apporter les preuves encore manquantes à l’établissement complet de la vérité. Avec lui, nous verrons comment l’archéologie peut révéler le passé tel qu’il a été, au travers de toute sa matérialité.

Modérateur : Emmanuel Laurentin, producteur à France Culture

GRATUIT DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES - réservation obligatoire via la billetterie en ligne