À partir du vivant

samedi 22 août 2020 à 11:00

Dialogue entre les philosophes Vinciane Despret et Baptiste Morizot

Peut-être avez vous vu ces images étonnantes prises durant le confinement d’un loup s’en donnant à cœur joie sur les pistes désertées de Courchevel, de deux rorquals venus faire un tour dans les Calanques de Marseille, de sangliers et de cerfs prenant possession des avenues d’Ajaccio ou de Barcelone…
De l’origine du coronavirus au chant retrouvé des oiseaux, la pandémie a en effet ravivé la question de nos relations avec les vivants non humains. Pour la philosophe Vinciane Despret, dont le dernier livre questionne la notion de territoire chez les oiseaux, il ne fait aucun doute que ceux-ci ont exprimé un point de vue sur la pandémie à travers les modifications de leurs comportements et de leurs chants. Baptiste Morizot, qui s’attache dans ses travaux à restituer la richesse des vivants – par la densité de leur histoire évolutionnaire, leurs allures de vie signifiantes, leurs tissages et leurs interdépendances – estime pour sa part que nous vivons une crise de l’habitabilité, dans le sens où habiter, « c’est toujours cohabiter, parmi d’autres formes de vie. » Tous les deux s’interrogeront sur le besoin de désormais penser le monde à partir du vivant et sur les formes de réciprocité de traitements et d’égards à établir avec celles et ceux qui rendent la planète habitable pour les humains.

Modérateur : Emmanuel Favre

 

 

GRATUIT DANS LA LIMITE DES PLACES DISPONIBLES - réservation obligatoire via la billetterie en ligne

Réservation terminée

22 août 2020 – Dialogue entre Vinciane Despret et Baptiste Morizot
9ème édition - 2020

 
 
00:00 / 1:22:47
 
1X