Sophie Houdart

Sophie Houdart est anthropologue, chercheure au CNRS, membre du Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (LESC). Spécialiste du Japon, elle s’intéresse aux modes de construction et aux pratiques locales de la modernité, ainsi qu’au thème de la création et de l’innovation. Elle a notamment enquêté sur les pratiques architecturales et infographiques qui permettent aux architectes et aux designers de concevoir des mondes nouveaux (Kuma Kengo. Une monographie décalée, éd. Donner Lieu, 2009). Elle a codirigé avec Olivier Thiery l’ouvrage collectif Humains, non humains. Comment repeupler les sciences sociales (La Découverte, 2011) et est l’auteure de Les Incommensurables (Zones sensibles, 2015). Depuis 2012, elle a entamé une nouvelle recherche sur la vie après la triple catastrophe qui a eu lieu dans le nord-est du Japon (un tsunami, un tremblement de terre, un accident nucléaire). Elle travaille en collaboration avec un collectif hybride, Call It Anything, regroupant plusieurs chercheurs, artistes et vidéastes autour d’expérimentations croisées portant sur les thèmes du trouble, du territoire abîmé, de la radioactivité, de la recomposition des existants.