© Thibault Chappe

Lise Foisneau est anthropologue, chargée de recherche au CNRS. elle a soutenu un doctorat en anthropologie à l’université Aix-Marseille sur les formes politiques d’un collectif romani de Provence en 2018 après un terrain itinérant de plusieurs années en caravane. Elle a mené des recherches sur la mémoire de la Seconde Guerre mondiale. Elle est l’autrice de : Les nomades face à la guerre (1939-1946) (Klincksieck, 2022) et Kumpania. Vivre et résister en pays gadjo (Wildproject, 2023).

Bibliographie

Kumpania

Wildproject, 2023

Les Roms de Provence sont un collectif fugitif. Circulant en France depuis 1870, ils ne sont pas libres de choisir les lieux où ils vivent. En les classant comme « gens du voyage », l’administration les oblige à habiter sur des « aires d’accueil » souvent situées aux abords de zones industrielles polluées. Malgré leur assignation à ces espaces contrôlés, à chaque halte, les Roms font naître un monde politique singulier, celui de la kumpania.
À travers une ethnographie en caravane sur les routes de France, l’anthropologue Lise Foisneau décrit au plus près la vie de ces compagnies. Elle raconte leur attachement aux lieux, les traumas invisibles de la guerre, la transmission de la mémoire, le règlement des conflits, l’attention aux enfants, la chine, les séparations et les retrouvailles. Mais aussi la traque policière et administrative, l’ouverture des « places », et la quête d’endroits où s’arrêter.
En dépit des persécutions du 20e siècle et de la privatisation croissante de l’espace public, les Roms de Provence ne cessent depuis 150 ans de reconfigurer leurs mondes. Kumpania en décrit la chair et la vivacité.