© Olivier Sarrazin

Mikaëla Le Meur est Docteure en Sciences politiques et sociales orientation Anthropologie de l’Université libre de Bruxelles. Elle enseigne à l’université Aix-Marseille. Elle enquête depuis 2011 sur les déchets et leur recyclage au Viêt Nam. À travers les vies sociales et environnementales des matières plastiques (en particulier sacs et emballages), elle s’’intéresse plus globalement aux rapports entre humains et non-humains, en observant le quotidien des citadin·e·s et des travailleur·se·s des déchets et du plastique dans différentes petites villes et métropoles vietnamiennes. Plus récemment, elle s’est intéressée aux conséquences des effondrements de la rue d’Aubagne le 5 novembre 2018 à Marseille. Ses recherches s’inscrivent dans une perspective d’écologie politique mettant l’accent sur les inégalités sociales et environnementales. Elle explore par ailleurs les relations entre arts et sciences sociales en participant à plusieurs initiatives collectives au sein et hors du monde académique (AHA – Atelier d’Hybridations Anthropologiques ; association Le Tamis – Anthropologies coopératives), ainsi qu’en expérimentant individuellement différentes formes d’écriture de la recherche (documentaires audiovisuels et sonores, expositions). Elle est l’auteure de Le mythe du recyclage (Premier parallèle, 2021).

Participations à La Manufacture d'idées

  • 25 août 2022

    Ressourcer les déchets