Monsieur Deligny, vagabond efficace

samedi 28 août 2021 - 09h30

Projection suivie d’une rencontre avec le réalisateur Richard Copans, la chorégraphe Mathilde Monnier et la philosophe Catherine Perret

De plus en plus étudié en Europe et aux États-Unis, Fernand Deligny reste aujourd’hui encore un célèbre inconnu. Cet instituteur, éducateur, mais aussi conteur, écrivain, cinéaste, s’inscrit pourtant dans l’histoire des révolutions psychiatriques et de l’éducation spécialisée. De 1966 à sa mort en 1996, il accueille des enfants autistes dans les Cévennes en créant des lieux à leur mesure et un dispositif de prise en charge : un réseau d’aires de séjour, des éducateurs comme lui non-spécialistes, un « coutumier » ritualisé à l’extrême inspiré de l’agir et de l’immuable autistiques. Il invente une cartographie, les fameuses « lignes d’erre », pour étudier comment les enfants autistes et les personnes encadrantes partagent un territoire en dehors du langage. À l’issue de la projection du très beau film de Richard Copans qui suit les traces de Deligny sur les lieux de ses tentatives et souligne son intérêt pour les images ou son usage du cinéma, nous verrons comment les inventions plastiques et poétiques de ce bricoleur de génie ont nourri ses expérimentations cliniques, et comment celles-ci entrent en résonance avec des pratiques chorégraphiques ou dessinent une anthropologie politique.

Modérateur : Fabien David

Durée du film 1h35

Plein tarif   7.5 € / Adhérent   5 € / Tarif réduit   5 € / -16 ans   5 €

Tarif réduit réservé aux étudiants, demandeurs d’emploi, bénéficiaires de minima sociaux