© Michal Lepecki

Marc-André Selosse est biologiste, spécialisé en botanique et mycologie. Il est professeur au Muséum national d’Histoire naturelle à Paris, où il dirige l’équipe « Interactions et évolution végétale et fongique », et enseigne dans les universités de Vicosa (Brésil) et Gdansk (Pologne). Ses travaux portent portent sur le rôle écologique et l’évolution des symbioses, notamment celles qui impliquent des micro-organismes, et plus précisément sur les mycorhizes, des symbioses entre racines des plantes et champignons du sol. Il est l’auteur aux éditions Actes Sud de Jamais seul. Ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations (2017), Les goûts et les couleurs du monde. Une histoire naturelle des tannins, de l’écologie à la santé (2019) et L’origine du monde. une histoire naturelle du sol à l’intention de ceux qui le piétinent (2021).

 

À propos de L’origine du monde

Le sol est l’origine du monde, car il le porte, le nourrit et le protège.
Il est construit par sa biodiversité, qui représente 25 % des espèces connues. Il fourmille d’animaux et de microbes qui vivent et se nourrissent de façons incroyablement variées : cette diversité assure tout simplement… le fonctionnement des écosystèmes terrestres. Le sol fait aussi la fertilité des océans, régule le cours des rivières et modifie le climat. C’est une puissante et étonnante construction du monde vivant.
Hélas ! Méconnaissant le sol, qui nous paraît opaque et sale, nous l’avons endommagé depuis des millénaires. Urbanisation, agricultures inadaptées, salinisation, pollution… l’empêchent d’assurer ses services inestimables et il disparaît sous nos yeux par érosion.
Marc-André Selosse nous invite à un magnifique périple souterrain, accessible à tous, entre les composants du sol et sa vie débordante. Il nous fait découvrir la partie souterraine et méconnue des plantes. Enfin, il conclut avec optimisme sur les gestes grâce auxquels nous transmettrons des sols intacts aux générations futures. Car ceux-ci peuvent devenir des outils de développement durable.
Avec sa faconde habituelle et un brin d’humour dans l’illustration, l’auteur nous raconte simplement le sol et éclaire de nombreuses observations banales. En comprenant ce sol que nous piétinons, nous retisserons notre lien perdu au monde naturel.