Travail et émancipation – Patrick Cingolani et Gauz

dimanche 17 mai 2015 à 10:30

DIMANCHE 17 MAI – 10h30

Cingolani-SiteGauz-SiteLe mot « précaire » est teinté d’ambivalences. Il désigne à la fois ceux qui subissent la flexibilité et la fragmentation du travail et ceux qui aspirent à l’autonomie et développent des alternatives de vie et d’emploi. À partir d’une enquête sur les travailleurs culturels, Patrick Cingolani réinterroge la problématique des précaires. Il s’entretiendra avec Gauz – dont le roman satirique Debout payé relate son expérience de vigile sur fond d’immigration – du sens et de la valeur du travail.