2014 – samedi 31 mai

Sur la route – Lecture de Jacques Bonnaffé, accompagnement musical Théo Hakola

Samedi 31 mai : 19h15 - tarif plein : 10 € / tarif réduit : 7 € Paru en 1957, Sur la route de Jack Kerouac est considéré comme le manifeste de la « Beat génération » et l’un des textes les plus marquants de la littérature moderne. Accompagné au piano et à la guitare par Théo Hakola, Jacques Bonnaffé prêtera sa voix à ce texte enfiévré.  

Sur la route – Lecture de Jacques Bonnaffé, accompagnement musical Théo Hakola2020-03-25T07:20:08+01:00

Les rives de l’histoire, Débat entre Raphaëlle Branche et Leyla Dakhli

Samedi 31 mai : 16h30 - Entrée libre À partir de leurs travaux respectifs sur la guerre d’Algérie et sur l’histoire des mouvements sociaux et des intellectuels dans le monde arabe contemporain, Raphaëlle Branche et Leyla Dakhli rapprocheront leurs expériences et analyseront la manière dont leurs disciplines dialoguent ou se tiennent à distance. Elles aborderont les attentes et les injonctions spécifiques liées à ces recherches, le poids des témoignages ou encore la situation des

Les rives de l’histoire, Débat entre Raphaëlle Branche et Leyla Dakhli2020-03-25T07:21:41+01:00

Vernant, l’insoumis, Débat avec Patrick Boucheron et Laurent Douzou

Samedi 31 mai : 14 h – Entrée libre Jean-Pierre Vernant fut tour à tour un chef militaire de la Résistance, Compagnon de la Libération, et un anthropologue de la Grèce ancienne renommé. Patrick Boucheron et Laurent Douzou retraceront le parcours de cet homme captivant et évoqueront les liens entre le savant et le citoyen engagé.

Vernant, l’insoumis, Débat avec Patrick Boucheron et Laurent Douzou2022-02-18T16:14:25+01:00

Projection de L’esprit de 45 de Ken Loach, suivie d’un débat avec Laurent Douzou

Samedi 31 mai : 10h30 – tarif plein : 7 € / tarif réduit : 5 € L’année 1945 a marqué un tournant dans l’histoire de la Grande-Bretagne. L’unité de son peuple pendant les combats de 1939-1945, et le souvenir douloureux de l’entre-deux-guerres ont conduit à l’émergence d’un nouvel idéal social. La fraternité est ainsi devenue le mot d’ordre de cette époque. Pour former la trame narrative éminemment sociopolitique de son film, le réalisateur

Projection de L’esprit de 45 de Ken Loach, suivie d’un débat avec Laurent Douzou2020-03-25T07:23:17+01:00
Aller en haut