Invités 2014

Serge Portelli

Serge Portelli est magistrat, actuellement vice-président au tribunal de grande instance de Paris. Il a été de novembre 2001 à juin 2002 conseiller du Président de l’Assemblée Nationale pour la justice, l’intérieur, les droits de l’homme et les questions juridiques. Il est l’auteur de nombreux articles et publications dont Juger (Éditions de l'Atelier, 2011) et La Vie après la peine, en collaboration avec Marine Chanel (Grasset, 2014). Enregistrer Enregistrer

Serge Portelli2022-02-18T17:44:48+01:00

Jacques Bonnaffé

Jacques Bonnaffé est comédien. Il débute au cinéma dans Prénom Carmen de Jean-Luc Godard, à sa sortie du conservatoire. Il a depuis joué dans une cinquantaine de films dont Jeanne et le garçon formidable d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau, Vénus beauté de Tonie Marshall, Va savoir de Jacques Rivette ou Quand la mer monte de Yolande Moreau et Gilles Porte. Au théâtre, il a notamment travaillé sous la direction d’Alain Françon, Didier Bezace, Nathalie Richard,

Jacques Bonnaffé2022-02-18T17:34:29+01:00

Leyla Dakhli

Née en 1973 à Tunis, Leyla Dakhli est historienne, spécialiste de l’histoire intellectuelle et sociale du monde arabe contemporain. Elle est actuellement chargée de recherche au CNRS, affectée au Centre Marc Bloch (Berlin). Elle a fondé la Société européenne des auteurs (www.seua.org), qui promeut la traduction littéraire en Europe et dans le monde. Lire la suite

Leyla Dakhli2022-02-18T18:16:51+01:00

Nicolas Offenstadt

Né en 1967, Nicolas Offenstadt est historien. Ses travaux portent sur les pratiques de la guerre et de la paix du Moyen Âge à l’époque contemporaine et sur la Grande Guerre et ses mémoires. Il est maître de conférences d’histoire du Moyen Âge et d’historiographie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Nicolas Offenstadt2022-02-18T17:37:37+01:00

Ramiro Noriega

Né en 1964, Ramiro Noriega a été vice-ministre, puis ministre de la Culture de l’Équateur de 2007 à 2010. Il est actuellement chargé des affaires culturelles de l’Ambassade d’Équateur à Paris. Professeur à l’université San Francisco de Quito, il a dirigé les départements de littérature et d’écriture créative. Il a soutenu en 2013 une thèse intitulée, Entre Histoire et mémoire. Un aspect du roman espagnol et hispano-américain à l’aube du XXIème siècle, portant sur

Ramiro Noriega2022-02-18T17:38:27+01:00

Jean-Luc Nancy

Né en 1940, Jean-Luc Nancy est philosophe, professeur émérite de l’université de Strasbourg où il enseigna jusqu’en 2004. Marquée par ses amitiés avec Jacques Derrida et Philippe Lacoue-Labarthe, sa pensée se déploie comme une « déclosion » de sens, une ouverture à la « pesée » du monde. Il a publié une centaine d’ouvrages sur les arts, la ville, le corps ou la politique. Parmi ces publications : La communauté désœuvrée (Christian Bourgois, 1986), Être singulier pluriel (Galilée, 1996),

Jean-Luc Nancy2022-02-18T17:39:25+01:00

Catherine Larrère

Née en 1944, Catherine Larrère est philosophe, professeur émérite à la Sorbonne. Spécialiste de philosophie morale, elle s’intéresse aux nouveaux enjeux politiques et éthiques qui émergent dans la crise environnementale et dans le développement des nouvelles technologies. Elle a publié notamment Les philosophies de l’environnement (PUF, 1997), et en collaboration avec Raphaël Larrère, Du bon usage de la nature (Champs Flammarion, 2009), où elle propose de dépasser l’opposition du naturalisme et de l’humanisme, pour

Catherine Larrère2022-02-18T17:40:58+01:00

Théo Hakola

Né en 1954, Théo Hakola est un chanteur et musicien américain. Il est aussi écrivain et homme de théâtre. Il est le fondateur des groupes Orchestre Rouge et Passion Fodder, et le réalisateur artistique de plusieurs disques, dont le premier album de Noir Désir. Il mène une carrière solo depuis le milieu des années 1990. Son treizième album, This land is not your land est sorti en 2012. Il a publié une trilogie romanesque

Théo Hakola2022-02-18T17:36:34+01:00

Michaël Ferrier

Michaël Ferrier est écrivain. Il est professeur à l’Université Chuo de Tokyo, où il dirige le groupe de recherches « Figures de l’étranger », sur les représentations de l’altérité dans les sociétés contemporaines. Il est notamment l’auteur de Fukushima, récit d’un désastre (2012), Mémoires d'outre-mer (2015), François, portrait d'un absent (2018), Naufrage (coll. « Tracts », 2020) aux éditions Gallimard. Il a reçu en 2012 le Prix Edouard Glissant pour l’ensemble de son œuvre.

Michaël Ferrier2022-05-17T15:04:28+02:00

Jean Echenoz

Né en 1947, Jean Echenoz est écrivain et romancier. Il a publié quinze livres aux éditions de Minuit dont Lac (1989), Les grandes blondes (1995), Courir (2008) et 14 (2012). Il a reçu le prix Médicis en 1983 pour Cherokee et le prix Goncourt en 1999 pour Je m’en vais. Jeudi 29 mai 18h30

Jean Echenoz2022-02-18T17:35:36+01:00
Aller en haut