Marc-André Selosse

Marc-André Selosse est biologiste, spécialiste en botanique et mycologie. Ses recherches portent sur le rôle écologique et l’évolution des symbioses, en particulier celles entre les racines des plantes et les champignons du sol (mycorhizes). Il a contribué à découvrir et étudier la capacité de certaines plantes à utiliser leurs champignons mycorhiziens comme source de carbone. Il travaille notamment sur les réseaux qui relient les plantes par le biais de champignons partagés et permettent des échanges nutritifs entre plantes voisines, et sur la génétique et la reproduction de la truffe. Il est professeur au Muséum national d’histoire naturelle et enseigne dans plusieurs universités en France et à l’étranger : Écoles normales supérieures de Lyon et Paris, universités de Vicosa (Brésil) et de Gdansk (Pologne). Il est l’auteur de : La Symbiose : structures et fonctions, rôle écologique et évolutif (Vuibert, 2000) et Jamais seul : ces microbes qui construisent les plantes, les animaux et les civilisations (Actes Sud, 2017).

“ Nous savons aujourd’hui que les microbes ne doivent plus seulement être associés aux maladies ou à la décomposition. Au contraire, ils jouent un rôle en tous points essentiel : tous les organismes vivants, végétaux ou animaux, dépendent intimement de microbes qui contribuent à leur nutrition, leur développement, leur immunité ou même leur comportement. Toujours pris dans un réseau d’interactions microbiennes, ces organismes ne sont donc… jamais seuls. Au fil d’un récit foisonnant d’exemples et plein d’esprit, Marc-André Selosse nous conte cette véritable révolution scientifique. Détaillant d’abord de nombreuses symbioses qui associent microbes et plantes, il explore les propriétés nouvelles qui en émergent et modifient le fonctionnement de chaque partenaire. Il décrypte ensuite les extraordinaires adaptations symbiotiques des animaux, qu’ils soient terrestres ou sous-marins. Il décrit nos propres compagnons microbiens – le microbiote humain – et leurs contributions, omniprésentes et parfois inattendues. Enfin, il démontre le rôle des symbioses microbiennes au niveau des écosystèmes, de l’évolution de la vie, et des pratiques culturelles et alimentaires qui ont forgé les civilisations. Destiné à tous les publics, cet ouvrage constitue une mine d’informations pour les naturalistes, les enseignants, les médecins et pharmaciens, les agriculteurs, les amis des animaux et, plus généralement, tous les curieux du vivant. À l’issue de ce périple dans le monde microbien, le lecteur, émerveillé, ne pourra plus porter le même regard sur notre monde.” (Présentation éditeur)

En savoir plus

  • Émission Le temps d’un bivouac, juillet 2018