Hartmut Rosa

Hartmut Rosa est un sociologue et philosophe allemand. Il enseigne à l’université Friedrich-Schiller d’Iéna. Ses travaux portent notamment sur l’accélération sociale et les phénomènes d’aliénation, sur une critique des logiques de croissance. Il a publié aux éditions La Découverte : Accélération. Une critique sociale du temps (2013), Aliénation et accélération (2014), Résonance. Une sociologie de la relation au monde (2018), Rendre le monde indisponible (2020).

Dans son dernier essai, Rendre le monde indisponible, il s’attache à reprendre et à développer la notion centrale de son précédent ouvrage (Résonance), celle d’indisponibilité. Selon lui, si la volonté de rendre le monde disponible a été le moteur culturel de notre modernité, nous nous retrouvons aujourd’hui submergés et incapables d’agir. Rosa plaide pour une société qui fixe des limites à la disponibilité du monde.

Présentation de l’éditeur :

Dominer le monde, exploiter ses ressources, en planifier le cours… Le projet culturel de notre modernité semble parvenu à son point d’aboutissement : la science, la technique, l’économie, l’organisation sociale et politique ont rendu les êtres et les choses disponibles de manière permanente et illimitée.
Mais alors que toutes les expériences et les richesses potentielles de l’existence gisent à notre portée, elles se dérobent soudain à nous. Le monde se referme mystérieusement ; il devient illisible et muet. Le désastre écologique montre que la conquête de notre environnement façonne un milieu hostile. Le surgissement de crises erratiques révèle l’inanité d’une volonté de contrôle débouchant sur un chaos généralisé. Et, à mesure que les promesses d’épanouissement se muent en injonctions de réussite et nos désirs en cycles infinis de frustrations, la maîtrise de nos propres vies nous échappe.
S’il en est ainsi, suggère Hartmut Rosa, c’est que le fait de disposer à notre guise de la nature, des personnes et de la beauté qui nous entourent nous prive de toute résonance avec elles. Telle est la contradiction fondamentale dans laquelle nous nous débattons. Pour la résoudre, cet essai ne nous engage pas à nous réfugier dans une posture contemplative, mais à réinventer notre relation au monde.

 

En savoir plus

A lire

A voir, à écouter

  • France Culture janvier 2020

Interventions à La Manufacture d'idées