m-zancarinifounel

Michelle Zancarini-Fournel

Michelle Zancarini-Fournel est une historienne française, professeure émérite en histoire contemporaine à  l’université Claude Bernard-Lyon I. Depuis sa thèse, intitulée Parcours de femmes : réalités et représentations, Saint-Etienne (1880-1950) parue aux Presses universitaires de Lyon en 1993, elle a notamment publié avec Philippe Artières : Le groupe d’information sur les prisons : archives d’une lutte, 1970-1972 (Paris, IMEC, 2001) et 68, une histoire collective, 1962-1981 (Paris, La Découverte, 2008). Elle est récemment l’auteur de Les luttes et les rêves. Une histoire populaire de la France de 1685 à nos jours (Paris, La Découverte, 2016). Elle est codirectrice de la revue CLIOFemmes, Genre, Histoire.

Olivier Weller

Olivier Weller est archéologue au CNRS spécialisé dans la production du sel dans les sociétés anciennes. Il a publié et dirigé divers ouvrages sur l’archéologie du sel et les techniques traditionnelles dont Hommes et paysages du sel (Actes Sud, 2001) ou Le sel dans l’Antiquité ou les cristaux d’Aphrodite (Les Belles Lettres, 2015). Depuis 2012, il mène également des fouilles sur les décors du film Peau d’âne de Jacques Demy.

Enregistrer

Enregistrer

Gilles A. Tiberghien

Philosophe et essayiste, Gilles A. Tiberghien  enseigne l’esthétique à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne. Il est l’auteur, entre autres, de Land Art (Carré, 1993), Nature, art, paysage (Actes Sud / ENSP, 2001), Notes sur la Nature, la cabane et quelques autres choses  (Le Félin, 2005), Finis Terrae : imaginaires et imaginations cartographiques (Bayard, 2007), Pour une République des rêves (Les Presses du réel, 2011). Il a co-dirigé avec Jean-Marc Besse l’ouvrage Opérations Cartographiques (Actes Sud / ENSP, mars 2017). Il est membre des Cahiers du Musée d’Art moderne et des Carnets du paysage.

Antoinette Rouvroy

Antoinette Rouvroy est chercheur au Fond National de la Recherche Scientifique Belge, rattachée au Centre de Recherche Information, Droit et Société de l’Université (CRIDS) de l’Université de Namur.

Till Roeskens

Till Roeskens est né en 1974 à Freiburg en Allemagne. Amateur de géographie appliquée, il explore diverses pratiques artistiques au fil des chemins empruntés, des territoires arpentés et des êtres rencontrés. De ses voyages et pérégrinations, il rapporte des paroles, des images et des sons, lesquels prennent forme dans un livre, une exposition, une conférence ou un film. Il est notamment l’auteur de l’ouvrage À propos de quelques points dans l’espace (Al Dante, 2014) écrit et composé à la Villa Médicis, et du film Vidéocartographies : Aïda Palestine ( Grand Prix de la compétition française, FID Marseille 2009), projeté à La Manufacture d’idées en 2012.

Vincent Pouplard

Vincent Pouplard est réalisateur. Après des études de sociologie et de photographie, il s’oriente vers le cinéma et les performances mêlant art sonore et images. Il réalise en 2010 un premier film documentaire : Le Silence de la carpe. Depuis lors, il mène à bien tant des projets documentaires que de fiction. Son premier long métrage, Pas comme des loups, est sorti en salles en avril 2017.

Serge Portelli

Serge Portelli est magistrat, actuellement vice-président au tribunal de grande instance de Paris. Il a été de novembre 2001 à juin 2002 conseiller du Président de l’Assemblée Nationale pour la justice, l’intérieur, les droits de l’homme et les questions juridiques. Il est l’auteur de nombreux articles et publications dont Juger (Éditions de l’Atelier, 2011) et La Vie après la peine, en collaboration avec Marine Chanel (Grasset, 2014).

Enregistrer

Enregistrer

Muriel Pic

Muriel Pic est essayiste et écrivain. Professeur FNS à l’université de Berne, elle a mené ses recherches sur le montage littéraire à l’université libre de Berlin puis a enseigné la littérature française du XXe siècle à l’université de Neuchâtel. Outre de nombreux articles, elle a publié Le Désir monstre. Poétique de Pierre Jean Jouve (Le Félin, 2006) , W. G. Sebald – L’image-papillon suivi de W. G. Sebald : L’art de voler (les Presses du réel, 2009) et plus récemment En regardant le sang des bêtes (Trente-trois morceaux, 2017).

Marylène Patou-Mathis

Marylène Patou-Mathis est une passionnée des comportements des Hommes préhistoriques, en particulier des Néanderthaliens. Après l’obtention d’une licence et d’une maîtrise de Géologie à Paris VI et d’un D.E.A. de Géologie du Quaternaire, Paléontologie Humaine, Préhistoire en 1981, elle passe une thèse de doctorat Préhistoire en 1984. Recrutée au CNRS en 1989, elle est aujourd’hui directrice de recherche au CNRS, Responsable de l’Unité d’Archéozoologie du Laboratoire de Préhistoire du Muséum, responsable des collections ostéologiques (faune) de l’Institut de Paléontologie Humaine et vice-présidente du Conseil Scientifique du Muséum National d’Histoire Naturelle. Lire la suite

Baptiste Morizot

Baptiste Morizot est maître de conférences en philosophie à l’université d’Aix-Marseille. Il est l’auteur de Les Diplomates. Cohabiter avec les loups sur une autre carte du vivant (Wildproject, 2016) et Pour une théorie de la rencontre. Hasard et individuation chez Gilbert Simondon (Vrin, 2016)

Nastassja Martin

Nastassja Martin est anthropologue, diplômée de l’École des hautes études en sciences sociales, et spécialiste des populations arctiques. Elle a vécu deux ans avec les Gwich’in d’Alaska, dernier peuple de chasseurs-cueilleurs touché par l’Occident dans cette région du monde. Lire la suite

FrancoisMarthouret

François Marthouret

Comédien, François Marthouret a interprété une multitude de rôles pour le théâtre, le cinéma et la télévision depuis les années 60. Sur scène, il a notamment travaillé avec Antoine Vitez, Georges Lavaudant, Peter Brook, Stuart Seide, Bernard Murat et Jean-Louis Martinelli. Il a également mis en scène plusieurs spectacles (d’après Shakespeare, Pinter, Strindberg…) et réalisé des films pour la télévision.

Pierre Oscar Levy

Pierre Oscar Levy est réalisateur et scénariste français, diplômé de l’IDHEC. Depuis 1982, il a réalisé de nombreux films dont Premier convoi (1991), La grotte Chauvet. La première fois (2003), Un monde dans tous ses états (2011) et Peau d’âme (2017).

Enregistrer

Enregistrer

Sébastien Laudenbach

Sébastien Laudenbach

Sébastien Laudenbach est réalisateur de films d’animation et illustrateur. Il enseigne à l’EnsAD (Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs) depuis 2001.On lui doit 7 courts métrages d’animation, dont Journal (primé à Clermont-Ferrand en 1999), Des câlins dans les cuisines (pré-sélectionné pour les César 2004), et Vasco (Semaine de la Critique – Cannes 2011). La Jeune Fille sans mains (2016) est son premier long métrage d’animation.

Dorsaf Hamdani

Dorsaf Hamdani est une chanteuse et musicologue tunisienne. Après avoir chanté le poète Omar Khayyam puis l’une des plus grandes chanteuses arabes, Oum Kalsoum, elle propose aujourd’hui une rencontre fantasmée et lumineuse de la chanteuse libanaise Fairouz et de Barbara,

Arno Gisinger

Arno Gisinger est diplômé de l’Ecole nationale supérieure de la photographie d’Arles. Artiste en résidence à Londres en 1995/1996, à la Cité internationale des arts (Paris en 2004) et au Vietnam en 2007, il enseigne à l’Université Paris 8. Parmi ses nombreuses expositions personnelles, on peut citer Et maintenant Pondichéry (Paris 2006), Nuremberg : Les coulisses du pouvoir (Galerie nationale du Jeu de Paume, Paris 2004) ou Atlas, suite en collaboration avec Georges Didi-Huberman, (studio national des arts contemporains, Tourcoing 2012).

Arnaud Esquerre

Arnaud Esquerre est sociologue. Chargé de recherche au CNRS (LESC, Nanterre), il a enseigné à Sciences Po Paris et à l’EHESS. Parmi ses publications, on peut citer Les os, les cendres et l’Etat (Fayard, 2011), Prédire. L’astrologie au XXIe siècle en France (Fayard, 2013), Vers l’extrême – Extension des domaines de la droite (éditions Dehors, 2014) et Enrichissement. Une critique de la marchandise avec Luc Boltanski (Gallimard, 2017).

Georges Didi-Huberman

Georges Didi-Huberman est né à Saint-Étienne en 1953. Philosophe et historien de l’art, il enseigne à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) depuis 1990. Auteur d’une trentaine d’ouvrages sur l’histoire et la théorie des images, ses recherches portent sur les rapports entre histoire, mémoire, récit et images, dans un large champ d’étude qui va de la Renaissance jusqu’à l’art contemporain, et qui comprend notamment les problèmes d’iconographie scientifique au XIXe siècle et leurs usages par les courants artistiques du XXe siècle. Lire la suite

Georges Descombes

Georges Descombes

Georges Descombes est architecte. Après des études à Genève, Zurich et Londres à l’Architectural Association Graduate School, il a enseigné à l’Institut d’architecture de l’Université de Genève – où il a été l’un des fondateurs du programme d’enseignement du paysage. Ses principales réalisations comprennent le Parc de Lancy, l’itinéraire genevois de la Voie suisse, le Bijlmer Memorial à Amsterdam, le Parc de la cour du Maroc à Paris, le Parc de la Confluence et les Jardins de Saône à Lyon, ou encore l’aménagement et la revitalisation de l’Aire à Genève.

Emanuele Coccia

Emanuele Coccia est philosophe, maître de conférences à l’École des Hautes Études en sciences sociales. Il a publié La vie sensible (Rivages, 2010), Le bien dans les choses (Rivages, 2013) et La vie des plantes. Une métaphysique du langage (Rivages, 2016)

Enregistrer

Enregistrer

Alexandre Chollier

Alexandre Chollier est un géographe suisse. Il est directeur de la collection Géographie(s) aux éditions Héros Limite à Genève, publiant notamment John Berger, Éric Dardel, Élie et Élisée Reclus. À propos de ce dernier, il a publié cette année Les Dimensions du monde : Élisée Reclus ou l’intuition cartographique (Des Cendres, 2017). Il est l’auteur de Autour du Cairn (Héros Limite, 2010).

jonaschereau

Jonas Chéreau

Jonas Chéreau est né en 1984. Il suit la formation d’artiste chorégraphique à l’école supérieure du CNDC d’Angers. Il participe à la création du spectacle Le geste risqué explore sûrement les chants de la forêt sous la direction de Vera Mantero, ainsi qu’à la recréation de Set and Reset de Trisha Brown par Shelley Senter. Dans le cadre de cette formation, il travaille avec Kô Murobushi, Loïc Touzé, Emmanuelle Huynh, Sylvain Prunenec, Thierry Baë, Anne Collod et Isabelle Launay. Lire la suite

Dominique Cardon

Dominique Cardon est sociologue, professeur à Sciences Po/Medialab depuis 2016. Il était auparavant membre du centre de recherche Orange Labs2 et professeur associé à l’Université Paris-Est-Marne-la-Vallée au sein du Laboratoire Techniques, Territoires et Sociétés (LATTS). Parmi ses publications, on peut citer : La démocratie internet. Promesses et limites (Seuil, 2010), À quoi rêvent les algorithmes. Nos vies à l’heure des Big Data (Seuil, 2015) et Chorégraphier la générosité. Le Téléthon, le don, la critique avec Jean-Philippe Heurtin (Économica, 2016).

Jacques Bonnaffé

Jacques Bonnaffé est comédien. Il débute au cinéma dans Prénom Carmen de Jean-Luc Godard, à sa sortie du conservatoire. Il a depuis joué dans une cinquantaine de films dont Jeanne et le garçon formidable d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau, Vénus beauté de Tonie Marshall, Va savoir de Jacques Rivette ou Quand la mer monte de Yolande Moreau et Gilles Porte. Au théâtre, il a notamment travaillé sous la direction d’Alain Françon, Didier Bezace, Nathalie Richard, Jean-Pierre Vincent, Denis Podalydes et Bernard Sobel. Il consacre une part importante de son activité à la poésie et aux lectures publiques d’auteurs contemporains, parmi lesquels  Jean-Christophe Bailly, John Berger, Pierre Michon ou Jean-Pierre Verheggen.

Luc Boltanski

Luc Boltanski est sociologue, directeur d’études à l’EHESS. Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels Le Nouvel Esprit du capitalisme (Gallimard, 1999), De la critique. Précis de sociologie de l’émancipation (Gallimard, 2009), et Énigmes et complots : Une enquête à propos d’enquêtes (Gallimard, 2012) et plus récemment Enrichissement. Une critique de la marchandise, avec Arnaud Esquerre (Gallimard, 2017).

Jean-Christophe Bailly

Jean-Christophe Bailly est écrivain. Docteur en philosophie, il a enseigné à l’École nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois. Il est l’auteur de nombreux ouvrages allant du roman à l’essai philosophique ou esthétique, la poésie ou le théâtre. On peut citer au sein de son œuvre abondante des titres tels que Le Dépaysement. Voyages en France (Le Seuil, 2011), La phrase urbaine (Le Seuil, 2013), L’Élargissement du poème (Bourgois, 2015).

Philippe Artières

Philippe Artières est historien, actuellement directeur de recherche au CNRS au sein de l’Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain à l’EHESS (Paris). Parmi ses ouvrages : La police de l’écriture (La Découverte, 2013), Rêves d’histoire (Verticales, 2014),  Au fond (Le Seuil, 2016). Il a également publié avec Michelle Zancarini-Fournel : 68, une histoire collective, 1962-1981,  (La Découverte, 2008),

Wahnich Sophie – 2016

Sophie Wahnich est historienne, directrice de recherche au CNRS. Spécialiste de la Révolution française, elle a notamment publié La Liberté ou la mort – essai sur la Terreur et le terrorisme (éditions La Fabrique, 2003), La Longue Patience du peuple, 1792, naissance de la République (éditions Payot, 2008), Les Émotions, la Révolution française et le présent : Exercices pratiques de conscience historique (Paris, CNRS Éditions, 2009). Elle est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme.

M.Traversier - 2016

Traversier Mélanie – 2016

Mélanie Traversier est historienne, maître de conférence en histoire moderne à l’université Lille 3. L’intitulé de sa thèse, Gouverner l’opéra: une histoire politique de la musique à Naples, 1767-1815,  publiée en 2009 par l’Ecole française de Rome, dit bien l’interdisciplinarité qui caractérise ses recherches, croisant les disciplines historiques et musicologiques et affirmant de manière exemplaire l’intérêt de l’histoire urbaine pour une nouvelle approche du phénomène musical. En tant que comédienne, Mélanie Traversier a réalisé de nombreuses lectures publiques.

I.Stengers - 2015 et 2016

Stengers Isabelle – 2015, 2016

Isabelle Stengers est philosophe. Scientifique de formation (physique-chimie), elle enseigne la philosophie des sciences à l’Université libre de Bruxelles. Elle est membre du comité d’orientation de la revue d’écologie politique, Cosmopolitiques. En 1990, elle a créé avec Philippe Pignarre la maison d’édition Les Empêcheurs de penser en rond. Parmi ses publications : La nouvelle alliance : métamorphose de la science (co-écrit avec Ilya Prigogine ; Gallimard, 1979), L’invention des sciences modernes (La Découverte, 1993), La sorcellerie capitaliste : pratiques de désenvoûtement (La Découverte, 2005),  Au temps des catastrophes. Résister à la barbarie qui vient (La Découverte, 2008), Une autre science est possible ! Manifeste pour un ralentissement des sciences (Les Empêcheurs de penser en rond / La Découverte, 2013).

Sorman Joy – 2016

Joy Sorman est écrivain. Elle a publié son premier roman Boys, Boys, Boys en 2005 aux éditions Gallimard (prix de Flore 2005), suivi notamment de Comme une bête (en 2012) et La Peau de l’ours (en 2014) chez le même éditeur. En 2010, pour Paris Gare du Nord, elle menait une enquête de terrain sur les immeubles insalubres à Paris, en cours de réhabilitation, visitant les bâtiments, interviewant les habitants. Cinq ans après, elle y est revenue, pour savoir si l’habitable s’est substitué à l’inhabitable. L’Inhabitable, tel est le titre de son dernier ouvrage.

D.Sieffert -2015 et 2016

Sieffert Denis – 2015, 2016

Denis Sieffert est journaliste, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Politis. Il est spécialiste du Moyen-Orient, du conflit israélo-palestinien et des questions sociales. Il est l’auteur de : Israël-Palestine, une passion française (La Découverte, 2004), Comment peut-on être (vraiment) républicain ? (La Découverte, 2006), La nouvelle guerre médiatique israélienne (La Découverte, 2009).

S.Ricard - 2016

Ricard Sophie – 2016

Sophie Ricard est architecte, au sens expérimental du terme. Travaillant depuis 2008 avec Patrick Bouchain au sein de l’Atelier « Construire ensemble – le Grand Ensemble », elle pratique ce que ce dernier nomme la « permanence architecturale ». Dans le quartier du Chemin vert à Boulogne-sur-Mer, voué dans un premier temps à la démolition, Sophie Ricard investit les lieux, va à la rencontre des habitants, dans l’observation et le dialogue: elle y expérimente le vivre-ensemble au quotidien afin de faire de l’architecture avec les usagers. Sophie Ricard assure également la coordination de l’Université foraine à Rennes.

M.Riboulet - 2016

Riboulet Mathieu – 2016

Mathieu Riboulet est écrivain. Après des études de cinéma et lettres modernes à Paris-III, il réalise pendant une dizaine d’années des films de fiction et documentaires autoproduits en vidéo, puis il se consacre à l’écriture. Depuis son premier roman, Un sentiment océanique (éditions Maurice Nadeau, 1996), il a notamment publié L’Amant des morts (2008), Avec Bastien (2010), Les Oeuvres de miséricorde (2012, prix Décembre), Lisières du corps (2015) et Entre les deux il n’y a rien (2015), tous aux éditions Verdier. Il est également l’auteur avec Patrick Boucheron de Prendre dates. Paris, 6 janvier – 14 janvier 2015, Verdier, mai 2015.

Reymond Dominique – 2015, 2016

Dominique Reymond est comédienne.  Au théâtre, elle a travaillé avec Antoine Vitez (dont elle a été l’élève au Conservatoire de Paris), Luc Bondy, Klaus Michael Grüber, Bernard Sobel ou Alain Françon. Elle a été nommée au Molière de la meilleure comédienne en 2008, 2009 et 2011. Au cinéma, elle a notamment tourné avec Sandrine Veysset, Olivier Assayas et Benoît Jacquot. Elle a incarné dernièrement Marie Curie dans le docu-fiction Marie Curie, une femme sur le front. Elle a publié Journaux de répétition avec Klaus Michael Grüber et Antoine Vitez (Klincksieck, 2014).

Nathalie QuintaneParis 10-2010

Quintane Nathalie – 2015, 2016

Nathalie Quintane est écrivain. Inventive et inclassable, elle publie des livres sans indication générique – aux frontières de l’essai, de l’autobiographie et de la poésie. Parmi ces ouvrages, aux éditions P.O.L : Chaussure (1997), Tomates (2010), Crâne chaud (2012). Elle participe à de nombreuses lectures publiques, en France et à l’étranger. Dernière publication : Les années 10 (La Fabrique, 2014). Lire la suite

Plenel Edwy – 2016

Edwy Plenel est journaliste et écrivain. Directeur de la rédaction du journal Le Monde de 1996 à 2004, il est l’un des fondateurs du site d’information Mediapart en 2008 dont il dirige la publication. Il est notamment l’auteur de Secrets de jeunesse (Stock, prix Médicis essai 2001), La Découverte du monde (Stock, 2002), Pour les musulmans (La Découverte, 2014), Dire nous. Contre les peurs, les haines, nos causes communes (éd. Don Quichote, 2016).

Mondzain Marie José – 2016

Marie José Mondzain est philosophe et directrice de recherches au CNRS, spécialiste du rapport aux images. Ses travaux portent particulièrement sur la nature du regard et sur la violence des images. Elle a notamment publié: L’image peut-elle tuer? (Bayard 2002), Le Commerce des regards (Seuil 2003), Homo spectator (Bayard 2007), Images (à suivre). De la poursuite au cinéma et ailleurs (Bayard 2011).

Lavant Denis – 2016

Denis Lavant est comédien. C’est le premier long-métrage de Leos Carax, Boy meets girl en 1984, qui le révèle au public. Il deviendra par la suite l’interprète fidèle du cinéaste (Mauvais Sang, Les Amants du Pont-Neuf, Holy Motors). Il a joué dans une cinquantaine de films, sous la direction notamment de Patrick Grandperret (Mona et moi), Claire Denis (Beau travail), Tsaï Ming- liang (Le Voyage en Occident), Arnaud et Jean-Marie Larrieu (21 Nuits avec Pattie) ou encore Emmanuel Bourdieu (Louis-Ferdinand Céline. Deux clowns pour une catastrophe). Au théâtre, il fut récemment l’interprète de textes de William Shakespeare, Jean-Pierre Martinet, Heiner Müller, James Thierrée, Victor Hugo et Céline (Faire danser les alligators sur la flûte de Pan, Molière 2015  « Meilleur comédien seul en scène »).

B.Latour - 2016

Latour Bruno – 2016

Sociologue, anthropologue et philosophe des sciences, Bruno Latour est également depuis 2007 directeur scientifique et directeur adjoint de l’Institut d’études politiques de Paris. Ses recherches font l’objet d’une reconnaissance internationale. Depuis son premier livre, La Vie de laboratoire, paru en 1979, il a publié une trentaine d’ouvrages, parmi lesquels: La Science en action (1989), Nous n’avons jamais été modernes (1991), Politiques de la nature. Comment faire entrer les sciences en démocratie (1999), La Fabrique du droit. Une ethnographie du Conseil d’État (2002), Face à Gaïa: huit conférences sur le nouveau régime climatique (2015). La plupart de ses livres ont paru aux éditions La Découverte.

EdithHallauer1

Hallauer Edith – 2016

Agrégée d’Arts Appliqués et ancienne étudiante du département Design de l’ENS de Cachan, après un séjour en Histoire de l’Art et un Master Design et Environnements à la Sorbonne, Edith Hallauer se plonge dans les livres. Avec Patrick Bouchain, elle publie chez Actes Sud les ouvrages Histoire du Palais-Royal, Daniel Buren, Les Deux PlateauxConstruire en habitantHistoire de construireSimone et Lucien Kroll, une architecture habitée. En parallèle, elle prépare une thèse en urbanisme sur la question du vernaculaire, sous la direction de Thierry Paquot. Elle cofonde et anime la revue Strabic.fr depuis 2011, et depuis peu la cabane d’édition Hyperville.

V.Dieutre - 2016

Dieutre Vincent – 2016

Vincent Dieutre est cinéaste. Les films qu’il a réalisés explorent « un territoire entre le documentaire et l’auto-fiction ». Lettres de Berlin (1988), Rome désolée (1995), Mon Voyage d’hiver (2003), Bologna Centrale (2004), Fragments sur la grâce (2006), Jaurès (2012) sont quelques jalons de sa filmographie. Passionné par les relations entre art contemporain et cinéma, il écrit pour diverses publications et est également membre actif du collectif pointligneplan. Il enseigne régulièrement l’esthétique cinématographique, notamment à l’université Paris VIII.

Brauman-Site

Brauman Rony – 2015, 2016

Rony Brauman est médecin, spécialisé en médecine tropicale, santé publique et épidémiologie. Il a été le président de Médecins sans Frontières de 1982 à 1994 et a reçu le prix Henri Dunant en 1997 pour ses actions en faveur de la dignité humaine. Il est directeur de recherches à la Fondation Médecins sans Frontières et participe aux travaux  du Crash, le Centre de Réflexion sur l’Action et les Savoirs Humanitaires. Lire la suite

Boucheron Patrick – 2015, 2016

Patrick Boucheron est historien, spécialiste du Moyen Âge et de la Renaissance. En 2015, il est nommé professeur au Collège de France, titulaire de la chaire Histoire des pouvoirs en Europe occidentale XIIIè – XVIè siècle . Ses recherches portent sur l’Italie médiévale – ses villes, ses princes, ses artistes – mais aussi sur l’écriture de l’histoire aujourd’hui. Lire la suite

Azoulay Vincent – 2016

Vincent Azoulay est historien, maître de conférences en histoire grecque à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée et membre de l’Institut universitaire de France. Il est spécialiste de la vie politique et intellectuelle de l’Athènes classique. Il a notamment publié: Le Mot qui tue. Une histoire des violences intellectuelles de l’antiquité à nos jours (ouvrage collectif dirigé avec Patrick Boucheron, édition Champ Vallon 2009), Périclès. La démocratie athénienne à l’épreuve du grand homme (Armand Colin 2010, Prix du Sénat du livre d’histoire 2011), Les Tyrannicides d’Athènes. Vie et mort de deux statues (Seuil 2014).

 

Agier Michel – 2016

Michel Agier est un ethnologue et un anthropologue français, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement et directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Ses recherches portent sur les relations entre la mondialisation humaine, les conditions et lieux de l’exil, et la formation de nouveaux contextes urbains. Engagé dans le monde associatif, Michel Agier milite pour l’ouverture des frontières aux migrants. Il est l’auteur notamment de Gérer les indésirables. Des camps de réfugiés au gouvernement humanitaire (Flammarion, 2008), Le Couloir des exilés. Être étranger dans un monde commun (éditions du Croquant, 2012), La Condition cosmopolite. L’anthropologie à l’épreuve du piège identitaire (éditions La Découverte, 2013). — -> Lire la suite

Aubenas-Site

Aubenas Florence – 2015

Née en 1961, Florence Aubenas est journaliste au quotidien Le Monde. Elle a fait la plus grande partie de sa carrière au sein du quotidien Libération comme grand reporter, jusqu’à son départ en 2006 pour l’hebdomadaire Le Nouvel Observateur. Lors d’un reportage en Irak en 2005, elle a été retenue en otage pendant plusieurs mois. Elle a couvert de nombreux événements, au Rwanda, au Kosovo, en Algérie ou en Afghanistan, ainsi que plusieurs grands procès en France, comme le procès d’Outreau. Lire la suite

M.Bessonne - 2015

Bessone Magali – 2015

Magali Bessone est maître de conférences en philosophie politique à l’Université de Rennes 1. Ses travaux portent sur le libéralisme contemporain, les théories de la justice et la justice pénale internationale, ainsi que sur les théories des races et du racisme. Elle a co-dirigé les ouvrages Adam Smith, philosophe : de la morale à l’économie ou Philosophie du libéralisme (Presses Universitaires de Rennes, 2009) et Peines de guerre : la justice pénale internationale et l’ex-Yougoslavie (EHESS, 2010). Elle est l’auteure de Sans distinction de race ? : une analyse critique du concept de race et de ses effets pratiques (Vrin, 2013) et a signé l’introduction des Oeuvres de Frantz Fanon (La Découverte, 2011).

Cingolani Patrick – 2015

Né en 1954, Patrick Cingolani est sociologue. Il est professeur de sociologie à l’université Paris 7-Denis Diderot. Dans une perspective proche de celle du philosophe Jacques Rancière, il a publié plusieurs ouvrages sur la pauvreté et le précariat, dont il est un spécialiste reconnu depuis de nombreuses années. Parmi ses publications : Le temps fractionné : multiactivité et création de soi (Armand Colin, 2012), Révolutions précaires : essai sur l’avenir de l’émancipation (La Découverte, 2014), La précarité (PUF, coll. Que sais-je ? ; 4e édition mise à jour 2015). Lire la suite

Cusset-Site

Cusset François – 2015

Né en 1969, François Cusset est écrivain et historien des idées. Il enseigne la civilisation américaine à l’université de Nanterre. Il a publié plusieurs essais sur l’histoire intellectuelle et politique contemporaine : French Theory (La Découverte, 2003), La décennie. Le grand cauchemar des années 1980 (La Découverte, 2006), Contre-Discours de Mai. Ce qu’embaumeurs et fossoyeurs de 68 ne disent pas à ses héritiers (Actes Sud, 2008). Lire la suite