FrancoisMarthouret

François Marthouret

Comédien, François Marthouret a interprété une multitude de rôles pour le théâtre, le cinéma et la télévision depuis les années 60. Sur scène, il a notamment travaillé avec Antoine Vitez, Georges Lavaudant, Peter Brook, Stuart Seide, Bernard Murat et Jean-Louis Martinelli. Il a également mis en scène plusieurs spectacles (d’après Shakespeare, Pinter, Strindberg…) et réalisé des films pour la télévision.

Wahnich Sophie – 2016

Sophie Wahnich est historienne, directrice de recherche au CNRS. Spécialiste de la Révolution française, elle a notamment publié La Liberté ou la mort – essai sur la Terreur et le terrorisme (éditions La Fabrique, 2003), La Longue Patience du peuple, 1792, naissance de la République (éditions Payot, 2008), Les Émotions, la Révolution française et le présent : Exercices pratiques de conscience historique (Paris, CNRS Éditions, 2009). Elle est membre du comité de rédaction de la revue Vacarme.

M.Traversier - 2016

Traversier Mélanie – 2016

Mélanie Traversier est historienne, maître de conférence en histoire moderne à l’université Lille 3. L’intitulé de sa thèse, Gouverner l’opéra: une histoire politique de la musique à Naples, 1767-1815,  publiée en 2009 par l’Ecole française de Rome, dit bien l’interdisciplinarité qui caractérise ses recherches, croisant les disciplines historiques et musicologiques et affirmant de manière exemplaire l’intérêt de l’histoire urbaine pour une nouvelle approche du phénomène musical. En tant que comédienne, Mélanie Traversier a réalisé de nombreuses lectures publiques.

I.Stengers - 2015 et 2016

Stengers Isabelle – 2015, 2016

Isabelle Stengers est philosophe. Scientifique de formation (physique-chimie), elle enseigne la philosophie des sciences à l’Université libre de Bruxelles. Elle est membre du comité d’orientation de la revue d’écologie politique, Cosmopolitiques. En 1990, elle a créé avec Philippe Pignarre la maison d’édition Les Empêcheurs de penser en rond. Parmi ses publications : La nouvelle alliance : métamorphose de la science (co-écrit avec Ilya Prigogine ; Gallimard, 1979), L’invention des sciences modernes (La Découverte, 1993), La sorcellerie capitaliste : pratiques de désenvoûtement (La Découverte, 2005),  Au temps des catastrophes. Résister à la barbarie qui vient (La Découverte, 2008), Une autre science est possible ! Manifeste pour un ralentissement des sciences (Les Empêcheurs de penser en rond / La Découverte, 2013).

Sorman Joy – 2016

Joy Sorman est écrivain. Elle a publié son premier roman Boys, Boys, Boys en 2005 aux éditions Gallimard (prix de Flore 2005), suivi notamment de Comme une bête (en 2012) et La Peau de l’ours (en 2014) chez le même éditeur. En 2010, pour Paris Gare du Nord, elle menait une enquête de terrain sur les immeubles insalubres à Paris, en cours de réhabilitation, visitant les bâtiments, interviewant les habitants. Cinq ans après, elle y est revenue, pour savoir si l’habitable s’est substitué à l’inhabitable. L’Inhabitable, tel est le titre de son dernier ouvrage.

D.Sieffert -2015 et 2016

Sieffert Denis – 2015, 2016

Denis Sieffert est journaliste, directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Politis. Il est spécialiste du Moyen-Orient, du conflit israélo-palestinien et des questions sociales. Il est l’auteur de : Israël-Palestine, une passion française (La Découverte, 2004), Comment peut-on être (vraiment) républicain ? (La Découverte, 2006), La nouvelle guerre médiatique israélienne (La Découverte, 2009).

S.Ricard - 2016

Ricard Sophie – 2016

Sophie Ricard est architecte, au sens expérimental du terme. Travaillant depuis 2008 avec Patrick Bouchain au sein de l’Atelier « Construire ensemble – le Grand Ensemble », elle pratique ce que ce dernier nomme la « permanence architecturale ». Dans le quartier du Chemin vert à Boulogne-sur-Mer, voué dans un premier temps à la démolition, Sophie Ricard investit les lieux, va à la rencontre des habitants, dans l’observation et le dialogue: elle y expérimente le vivre-ensemble au quotidien afin de faire de l’architecture avec les usagers. Sophie Ricard assure également la coordination de l’Université foraine à Rennes.

M.Riboulet - 2016

Riboulet Mathieu – 2016

Mathieu Riboulet est écrivain. Après des études de cinéma et lettres modernes à Paris-III, il réalise pendant une dizaine d’années des films de fiction et documentaires autoproduits en vidéo, puis il se consacre à l’écriture. Depuis son premier roman, Un sentiment océanique (éditions Maurice Nadeau, 1996), il a notamment publié L’Amant des morts (2008), Avec Bastien (2010), Les Oeuvres de miséricorde (2012, prix Décembre), Lisières du corps (2015) et Entre les deux il n’y a rien (2015), tous aux éditions Verdier. Il est également l’auteur avec Patrick Boucheron de Prendre dates. Paris, 6 janvier – 14 janvier 2015, Verdier, mai 2015.

Reymond Dominique – 2015, 2016

Dominique Reymond est comédienne.  Au théâtre, elle a travaillé avec Antoine Vitez (dont elle a été l’élève au Conservatoire de Paris), Luc Bondy, Klaus Michael Grüber, Bernard Sobel ou Alain Françon. Elle a été nommée au Molière de la meilleure comédienne en 2008, 2009 et 2011. Au cinéma, elle a notamment tourné avec Sandrine Veysset, Olivier Assayas et Benoît Jacquot. Elle a incarné dernièrement Marie Curie dans le docu-fiction Marie Curie, une femme sur le front. Elle a publié Journaux de répétition avec Klaus Michael Grüber et Antoine Vitez (Klincksieck, 2014).

Nathalie QuintaneParis 10-2010

Quintane Nathalie – 2015, 2016

Nathalie Quintane est écrivain. Inventive et inclassable, elle publie des livres sans indication générique – aux frontières de l’essai, de l’autobiographie et de la poésie. Parmi ces ouvrages, aux éditions P.O.L : Chaussure (1997), Tomates (2010), Crâne chaud (2012). Elle participe à de nombreuses lectures publiques, en France et à l’étranger. Dernière publication : Les années 10 (La Fabrique, 2014). Lire la suite

Plenel Edwy – 2016

Edwy Plenel est journaliste et écrivain. Directeur de la rédaction du journal Le Monde de 1996 à 2004, il est l’un des fondateurs du site d’information Mediapart en 2008 dont il dirige la publication. Il est notamment l’auteur de Secrets de jeunesse (Stock, prix Médicis essai 2001), La Découverte du monde (Stock, 2002), Pour les musulmans (La Découverte, 2014), Dire nous. Contre les peurs, les haines, nos causes communes (éd. Don Quichote, 2016).

Mondzain Marie José – 2016

Marie José Mondzain est philosophe et directrice de recherches au CNRS, spécialiste du rapport aux images. Ses travaux portent particulièrement sur la nature du regard et sur la violence des images. Elle a notamment publié: L’image peut-elle tuer? (Bayard 2002), Le Commerce des regards (Seuil 2003), Homo spectator (Bayard 2007), Images (à suivre). De la poursuite au cinéma et ailleurs (Bayard 2011).

Lavant Denis – 2016

Denis Lavant est comédien. C’est le premier long-métrage de Leos Carax, Boy meets girl en 1984, qui le révèle au public. Il deviendra par la suite l’interprète fidèle du cinéaste (Mauvais Sang, Les Amants du Pont-Neuf, Holy Motors). Il a joué dans une cinquantaine de films, sous la direction notamment de Patrick Grandperret (Mona et moi), Claire Denis (Beau travail), Tsaï Ming- liang (Le Voyage en Occident), Arnaud et Jean-Marie Larrieu (21 Nuits avec Pattie) ou encore Emmanuel Bourdieu (Louis-Ferdinand Céline. Deux clowns pour une catastrophe). Au théâtre, il fut récemment l’interprète de textes de William Shakespeare, Jean-Pierre Martinet, Heiner Müller, James Thierrée, Victor Hugo et Céline (Faire danser les alligators sur la flûte de Pan, Molière 2015  « Meilleur comédien seul en scène »).

B.Latour - 2016

Latour Bruno – 2016

Sociologue, anthropologue et philosophe des sciences, Bruno Latour est également depuis 2007 directeur scientifique et directeur adjoint de l’Institut d’études politiques de Paris. Ses recherches font l’objet d’une reconnaissance internationale. Depuis son premier livre, La Vie de laboratoire, paru en 1979, il a publié une trentaine d’ouvrages, parmi lesquels: La Science en action (1989), Nous n’avons jamais été modernes (1991), Politiques de la nature. Comment faire entrer les sciences en démocratie (1999), La Fabrique du droit. Une ethnographie du Conseil d’État (2002), Face à Gaïa: huit conférences sur le nouveau régime climatique (2015). La plupart de ses livres ont paru aux éditions La Découverte.

EdithHallauer1

Hallauer Edith – 2016

Agrégée d’Arts Appliqués et ancienne étudiante du département Design de l’ENS de Cachan, après un séjour en Histoire de l’Art et un Master Design et Environnements à la Sorbonne, Edith Hallauer se plonge dans les livres. Avec Patrick Bouchain, elle publie chez Actes Sud les ouvrages Histoire du Palais-Royal, Daniel Buren, Les Deux PlateauxConstruire en habitantHistoire de construireSimone et Lucien Kroll, une architecture habitée. En parallèle, elle prépare une thèse en urbanisme sur la question du vernaculaire, sous la direction de Thierry Paquot. Elle cofonde et anime la revue Strabic.fr depuis 2011, et depuis peu la cabane d’édition Hyperville.

V.Dieutre - 2016

Dieutre Vincent – 2016

Vincent Dieutre est cinéaste. Les films qu’il a réalisés explorent « un territoire entre le documentaire et l’auto-fiction ». Lettres de Berlin (1988), Rome désolée (1995), Mon Voyage d’hiver (2003), Bologna Centrale (2004), Fragments sur la grâce (2006), Jaurès (2012) sont quelques jalons de sa filmographie. Passionné par les relations entre art contemporain et cinéma, il écrit pour diverses publications et est également membre actif du collectif pointligneplan. Il enseigne régulièrement l’esthétique cinématographique, notamment à l’université Paris VIII.

P.Descola - 2016

Descola Philippe – 2016

Philippe Descola est anthropologue. Dans le cadre d’une thèse de doctorat d’ethnologie entrepris à l’École pratique des hautes études, sous la direction de Claude Lévi-Strauss, il est chargé de mission au CNRS et effectue son travail de terrain chez les Jivaros Achuar en Équateur. Cette expérience donnera lieu à l’ouvrage publié en 1993 dans la collection Terre Humaine chez Plon: Les Lances du crépuscule. Son maître-livre, Par-delà nature et culture est paru chez Gallimard en 2005. Il est également l’auteur, récemment, de: L’écologie des autres. L’anthropologie et la question de la nature (éditions Quae, 2011), et de La Composition des mondes. Entretiens avec Pierre Charbonnier (Flammarion, 2014). En juin 2000, il obtient la chaire d’Anthropologie de la nature au Collège de France.  — -> Lire la suite

Brauman-Site

Brauman Rony – 2015, 2016

Rony Brauman est médecin, spécialisé en médecine tropicale, santé publique et épidémiologie. Il a été le président de Médecins sans Frontières de 1982 à 1994 et a reçu le prix Henri Dunant en 1997 pour ses actions en faveur de la dignité humaine. Il est directeur de recherches à la Fondation Médecins sans Frontières et participe aux travaux  du Crash, le Centre de Réflexion sur l’Action et les Savoirs Humanitaires. Lire la suite

Boucheron Patrick – 2015, 2016

Patrick Boucheron est historien, spécialiste du Moyen Âge et de la Renaissance. En 2015, il est nommé professeur au Collège de France, titulaire de la chaire Histoire des pouvoirs en Europe occidentale XIIIè – XVIè siècle . Ses recherches portent sur l’Italie médiévale – ses villes, ses princes, ses artistes – mais aussi sur l’écriture de l’histoire aujourd’hui. Lire la suite

Azoulay Vincent – 2016

Vincent Azoulay est historien, maître de conférences en histoire grecque à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée et membre de l’Institut universitaire de France. Il est spécialiste de la vie politique et intellectuelle de l’Athènes classique. Il a notamment publié: Le Mot qui tue. Une histoire des violences intellectuelles de l’antiquité à nos jours (ouvrage collectif dirigé avec Patrick Boucheron, édition Champ Vallon 2009), Périclès. La démocratie athénienne à l’épreuve du grand homme (Armand Colin 2010, Prix du Sénat du livre d’histoire 2011), Les Tyrannicides d’Athènes. Vie et mort de deux statues (Seuil 2014).

 

Agier Michel – 2016

Michel Agier est un ethnologue et un anthropologue français, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement et directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Ses recherches portent sur les relations entre la mondialisation humaine, les conditions et lieux de l’exil, et la formation de nouveaux contextes urbains. Engagé dans le monde associatif, Michel Agier milite pour l’ouverture des frontières aux migrants. Il est l’auteur notamment de Gérer les indésirables. Des camps de réfugiés au gouvernement humanitaire (Flammarion, 2008), Le Couloir des exilés. Être étranger dans un monde commun (éditions du Croquant, 2012), La Condition cosmopolite. L’anthropologie à l’épreuve du piège identitaire (éditions La Découverte, 2013). — -> Lire la suite