Eduardo Kohn

Eduardo Kohn a véçu quatre ans avec les Runa, peuple d’Amazonie équatorienne. Il en a tiré une audacieuse théorie des signes qui bouleverse en profondeur notre façon d’envisager les rapports entre humains et non-humains. Selon lui, en effet, toutes les formes de vie (les animaux et les plantes, mais aussi les artefacts, les esprits et les rêves)  « pensent » et produisent des signes qui sont interprétés par d’autres. À travers cette « anthropologie au-delà de l’humain », Eduardo Kohn cherche à répondre à cette question : comment rendre compte de nos interactions avec ces autres formes de vie, et quels outils mettre en oeuvre pour reconnaitre et s’inspirer de ces formes de communication multiples sans les inféoder à la représentation et au langage humains ?

Présentation de l’éditeur


Les forêts pensent-elles ? Les chiens rêvent-ils ? Dans ce livre important, Eduardo Kohn s’en prend aux fondements même de l’anthropologie en questionnant nos conceptions de ce que cela signifie d’être humain, et distinct de toute autre forme de vie. S’appuyant sur quatre ans de recherche ethnographique auprès des Runa du Haut Amazone équatorien, Comment pensent les forêts explore la manière dont les Amazoniens intéragissent avec les diverses créatures qui peuplent l’un des écosystèmes les plus complexes au monde. Que nous l’admettions ou non, nos outils anthropologiques reposent sur les capacités qui nous distinguent en tant qu’humains ; pourtant, lorsque nous laissons notre attention ethnographique se porter sur les relations que nous tissons avec d’autres sortes d’êtres, ces outils – qui ont pour effet de nous aliéner du reste du monde – se révèlent inopérants. Comment pensent les forêts entend répondre à ce problème. Cet ouvrage façonne un autre genre d’outils conceptuels à partir des propriétés étranges et inattendues du monde vivant lui-même. Dans ce travail révolutionnaire, Eduardo Kohn entraîne l’anthropologie sur des chemins nouveaux et stimulants, qui laissent espérer de nouvelles manières de penser le monde, monde que nous partageons avec d’autres sortes d’êtres.

Eduardo Kohn est un anthropologue américain. Il enseigne à l’université McGill (Canada). Comment pensent les forêts. Vers une anthropologie au-delà de l’humain est paru aux éditions Zones Sensibles (2017 ; traduction Grégory Delaplace).

Médias

De cause à effet du 28/05/2017 : entretien avec Eduardo Kohn et Bruno Latour

 

Le Monde des livres