James C. Scott

© D.R.

James C. Scott est un anthropologue et un politologue américain. Il est professeur émérite de sciences politiques à l’université Yale. Ses travaux portent principalement sur les théories du pouvoir et sur la résistance des personnes en situation de subalternité. Spécialisé dans la zone géographique de l’Asie du Sud-Est, il a étudié et documenté la vie des paysans en Malaisie et a développé le concept de résistance infrapolitique. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont trois ont été traduits en français : La Domination et les arts de la résistance (Amsterdam, 2009), Zomia ou l’art de ne pas être gouverné (Seuil, 2013), Homo domesticus. Une histoire profonde des premiers États (La Découverte, 2019).

 

 

 

En savoir plus :