Heonik Kwon

 

Heonik Kwon est professeur d’anthropologie au Trinity College, à l’université de Canbridge. Ses livres sur l’histoire de la guerre du Vietnam et de la guerre froide ont été récompensés par de nombreux prix internationaux ; il dirige actuellement un projet de recherche international qui explore la possibilité d’une communauté transnationale en Asie. Il est l’auteur de Ghosts of War in Vietnam ( Cambridge University Press, 2008), The Other Cold War (Columbia University Press, 2010). Il a publié « Les voisins invisibles. Fantômes cosmopolites dans un village Vietnamien », dans le n°69 de la revue Terrain.