Les propriétés de la terre

jeudi 10 mai 2018 à 16h30

photo de Grégory DelaplaceRencontre avec la juriste Sarah Vanuxem et l’anthropologue Grégory Delaplace

Selon Sarah Vanuxem, la propriété ne peut être conçue comme le « pouvoir absolu d’un individu sur les choses », contrairement à ce qu’affirme la doctrine dominante. En proposant de penser la propriété comme faculté d’habiter, et en montrant qu’il est possible d’accorder des droits aux lieux ou aux milieux pour faire une place aux non-humains dans la communauté, la juriste permet de sortir de la vision occidentale moderne du droit et de la faire converger avec certaines perspectives indigènes. Elle dialoguera avec l’anthropologue Grégory Delaplace à qui l’on doit la découverte du livre Comment pensent les forêts, ouvrage explorant la manière dont les Amazoniens interagissent avec l’un des écosystèmes les plus complexes au monde.

10 mai 2018 – Rencontre avec la juriste Sarah Vanuxem et l’anthropologue Grégory Delaplace
7ème édition - 2018

 
 
00:00 / 1:14:37
 
1X