Carolin EMCKE

Carolin Emcke (November 2011 in Berlin)
Photo : ANDREAS LABES

Née en 1967, Carolin Emcke est l’une des grandes figures intellectuelles de notre temps, souvent comparée à la philosophe Hannah Arendt ou à l’essayiste américaine Susan Sontag. Elle a étudié la philosophie, les sciences politiques et l’histoire à Londres, Francfort (avec Jürgen Habermas dont elle est proche) et à l’université Harvard. Docteure en philosophie, elle a consacré sa thèse à la notion d’ « identité collective ».

Reporter de guerre au service international du Spiegel entre 1998 et 2006, elle a couvert notamment les conflits en Afghanistan, au Pakistan, au Kosovo, au Liban et en Irak.

En 2004 paraît son livre Von den Kriegen – Briefe an Freunde (Sur les guerres – lettres à des amis, non traduit en français), élu livre politique de l’année 2005.

Depuis 2007, elle travaille pour l’hebdomadaire Die Zeit en tant que journaliste indépendante.

Ses travaux lui ont valu de nombreux prix et distinctions. Elle a reçu pour Contre la haine, qui a rencontré un succès considérable en Allemagne, le prix des libraires à la foire du livre de Francfort (Friedenspreis 2016). Ce prix, considéré comme l’une des plus prestigieuses récompenses internationales, est attribué à des personnalités qui ont œuvré pour la progression des idées pacifistes.

 

Carolin Emcke était l’invitée de l’émission Les chemins de la philosophie en novembre dernier

https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/contre-la-haine-de-carolin-emcke


http://www.liberation.fr/debats/2017/09/25/carolin-emcke-resistante-face-aux-violences-modernes_1598855