Projection de Les sentiers de la gloire de Stanley Kubrick, suivie d’un débat avec Nicolas Offenstadt

Mercredi 28 mai : 20h30 – Cinémarivaux de Mâcon ; Tarifs adhérent : 5 €/ Normal : tarif Multiplexe

SENTIERS_DE_LA_G_4d38153c84c23_213x284En 1916, durant la première guerre mondiale, le général français Broulard ordonne au général Mireau de lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable, surnommée « La Fourmilière ». Au moment de l’attaque, les soldats tombent par dizaines et leurs compagnons, épuisés, refusent d’avancer…

Premier chef d’oeuvre de la carrière de Kubrick, Les Sentiers de la gloire se définit comme un anti-film héroïque, diatribe désespérée et virulente contre le système de guerre. En racontant l’histoire de soldats condamnés à mort pour avoir refusé de mourir au front, Kubrick fustige l’armée et décrit les rouages absurdes mais inéluctables de la hiérarchie martiale. Tourné en Allemagne, le film impressionne par sa reconstitution des tranchées et la performance magistrale livrée par Kirk Douglas en colonel révolté contre le cynisme et la manipulation des masses. A l’époque, on reprocha à la charge politique son pessimisme et son antipatriotisme. Jugé trop critique envers l’armée, le film ne fut même pas montré en France avant 1975. Aujourd’hui, Les Sentiers de la gloire est devenu un modèle cinématographique incontestable, qui a su dépeindre l’un des plus grands drames de la condition humaine.

Le débat avec l’historien Nicolas Offenstadt portera sur la réhabilitation des fusillés de la Grande Guerre, leur représentation dans la littérature et au cinéma, et leur place dans la mémoire collective et l’espace public.

sentiers sentiers 1 sentiers 2 copie